top of page

NF2 : première victoire en 2024 contre Tarbes (59-43)

Les Saumuroises restaient sur des échecs à domicile. La reprise du championnat face à des Tarbaises qui, à ce jour,, sont les seules à avoir vaincu les leaders bordelaises, La victoire de ce soir les remet dans le sens de la marche.



En recevant les Espoirs Tarbaises, les Saumuroises avaient à coeur de faire oublier leurs bien dernières prestations à domicile qui s’étaient soldées par autant de revers. C’est chose faite. Dans cette phase retour du championnat de Nationale 2, à l’occasion du 1er match, Les saumuroises, 3èmes avec 18 points recevaient les Espoirs de Tarbes, 11èmes avec 14 points. A l’aller dans le sud-ouest de la France, Saumur ne s’était imposée que de 3 points, 57-60.


Un duel de défenses.

La qualité du match en a subi les conséquences mais, les deux formations ont défendu bec et ongles. Inévitablement le spectacle en a souffert. Mais comme il est de coutume de dire que seul le résultat compte, ce soir, ce fut le cas. « Ce ne fut pas un beau match, très haché sans grandes envolées quand les défenses priment . Mais au final le résultat est celui escompté. Il fallait repartir d’un bon pied et c’est chose faite. De plus nous concédons moins de cinquante points. » concédait le coach saumurois Nadir Naïdji. Alors ne faisons pas la fine bouche. La rencontre partait sur un faux rythme, les Saumuroises mettaient la pression d’entrée de jeu sur leurs visiteuses qui ne s’en laissaient pas conter et rendaient coup pour coup. Les coups de patte de Beaubrun et Ferreira aux tirs primés permettaient aux locales de s’octroyer la première manche (15-10). La seconde manche n’apportait pas beaucoup d’enseignements sur l’issue de la rencontre. Un score étriqué (9-8) ponctuait la seconde ligne droite et renvoyait les Saumuroises aux vestiaires avec un bonus de 6 points (24-18).


Un troisième quart temps pour du beurre et après, le tapis rouge.

De retour sur le parquet, les Tarbaises manifestaient des intentions offensives très nettes. Elles obligeaient les locales à reculer les harcelant par des attaques très vives et bien construites. Comme dans la fable de La Fontaine, Saumur pliait mais ne rompait pas. Toujours est il, qu’à l’entame de la dernière ligne droite, cinq malheureux petits points séparaient les deux équipes (38-33). Autrement dit, une misère. Chacun sait qu’au basket cinq points ce n’est rien. Les filles de Nadir Naïdji allaient vite résoudre l’équation en infligeant un sévère 11/0 dès la reprise des hostilités. C’étaient sans compter sur la volonté des Tarbaises qui n’étaient venues qu’à huit pour ce match et, voulaient effacer leur défaite du match aller (60-57). Elles ont eu le mérite et le courage de se battre jusqu’à la sirène dans un excellent esprit sportif.


Fiche technique : SLB 49 – Tarbes Bigorre esp. 59-43 – MT. 24-18 (15-10, 9-8, 14-15, 21-10) – Saumur : Beaubrun (7), Camara (12), Ferreira (11), Thiam (13), Hébert (2), Blacher (4), Duvigneau (10).

45 vues

Comments


bottom of page